• Prix Capitoul

Le lauréat du Prix Goncourt 2019

Créé par le testament d’Edmond de Goncourt en 1892, le Prix Goncourt est décerné chaque année depuis 1903 au début du mois de novembre, afin de récompenser un roman publié dans l’année.


Et cette année, c’est Jean-Paul Dubois, l’auteur de Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon (L’Olivier, 2019) qui s’est vu octroyer cette prestigieuse récompense, avec 6 voix contre 4 en faveur de Soif d’Amélie Nothomb.

Âgé de 69 ans, Jean-Paul Dubois est un auteur toulousain qui écrit une fois tous les trois ou quatre ans, au mois de mars. Auteur d’une quinzaine de romans (ainsi que d’un essai et de nouvelles), son précédent roman La succession avait déjà était sélectionné pour le Prix Goncourt en 2016.


Nous vous en parlions dans notre article sur la rentrée littéraire, Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon est une histoire pleine de nostalgie, évoquant un bonheur perdu. Bernard Pivot, le président du Prix Goncourt, l’a décrite comme étant « original, captivant de bout en bout, émouvant, puissant ». Ce roman met en scène Paul Hansen, enfermé dans une prison montréalaise pour un crime que l’on ignore, qui laisse libre cours à ses rêveries, accompagné par son camarade de cellule, un Hells Angels qui propose systématiquement de « couper son interlocuteur en deux » en cas de difficulté.


Notre avis : un auteur à (re)découvrir !